PHOTOGRAPHIE

DECOUVREZ DAVANTAGE D'ARTISTES

Photographie
Photographie
press to zoom
Peinture
Peinture
press to zoom
Sculpture
Sculpture
press to zoom
Delphine Burtin
Delphine Burtin

Delphine Burtin, suisse et française vit et travaille à Lausanne. Son travail à l’esthétique poussée questionne les notions d’illusion, de disparition ou de rébus visuels. Elle joue de manière fine sur l’ambiguïté de la perception et travaille régulièrement autour de son environnement quotidien.

press to zoom
Mathieu Gafsou
Mathieu Gafsou

Diplômé de l’Ecole d’arts appliqués de Vevey, Matthieu Gafsou est le lauréat du prix de la Fondation HSBC pour la photographie en 2009. Il enseigne actuellement à l’ECAL. Ses premiers travaux sont basés sur le paysage et l’architecture. Matthieu Gafsou se concentre aujourd’hui sur des thématiques sociales. Entre art et documentaire, son dernier travail Only God can judge me, a été présenté au Musée de l’Elysée en 2014.

press to zoom
Matthieu Bernard Reymond
Matthieu Bernard Reymond

Mathieu Bernard-Reymond ne cesse de jouer avec la limite entre le réel et l’imaginaire. Son travail, mêlant photographie et manipulation numérique, questionne souvent notre rapport avec la télévision ou les jeux vidéo et rend compte de l’emprise des médias sur notre quotidien. Bernard-Reymond expose dans le monde entier. Il a obtenu de nombreux prix prestigieux, comme le Prix de la Fondation HSBC pour la photographie (2003) et le Prix No-Limit des rencontres d’Arles (2005).

press to zoom
Vincent Jendly
Vincent Jendly

Photographe autodidacte, Vincent Jendly est fasciné par la portée de l’intervention humaine dans les paysages, particulièrement au sein des villes. Il s’inspire de l’urbanisme et de l’architecture et cherche à capturer leurs aspects les plus saisissants. La série « New York » réalisée entre 2009 et 2012 , a fait l’objet de plusieurs expositions monographiques en Europe et aux États-Unis . Elle a été nominée dans de prestigieux prix photographiques internationaux, et plusieurs fois publiée.

press to zoom
Maurice Schobinger
Maurice Schobinger

De cinq séjours à Volgograd en Russie, Maurice Schobinger a rapporté un témoignage poignant sur la ville et ses habitants. Spécialisé dans les domaines de la construction et de l’industrie, il y a notamment photographié des usines métallurgiques et s’est plongé dans les entrailles bouillonnantes de l’une d’elle : « Octobre Rouge ». De rares ouvriers sont présents, comme pour donner une échelle à ces sites démesurés.

press to zoom
Sebastien Secchi
Sebastien Secchi

Photographe au sein du studio Imagie, à Genève, Sébastien Secchi porte un regard contemplatif et personnel sur les pays et les lieux qu’il traverse. Pas de contrainte particulière, une photographie par jour, davantage ou pas du tout. Le moteur étant d’être saisi par le monde, et de capturer ainsi l’instant où la beauté présente un visage immobile. Ses négatifs sont anciens, les couleurs instables, son matériel du siècle passé, le point de vue souvent frontal et le ciel gris.

press to zoom
Cedric Bregnard
Cedric Bregnard

Interpellé par la ressemblance entre le cycle des humains et celui de la nature, Cédric Bregnard réalise de nombreuses séries sur les graines tout en suivant leur évolution jusqu’à l’état de plante. Désireux de “contribuer à reconnecter les hommes à leur environnement naturel”, le photographe porte un regard sensible et poétique sur le monde végétal, s’intéressant particulièrement à sa capacité de transformation et de métamorphose.

press to zoom
Marion Burnier
Marion Burnier

Diplômée de l’ECAL cette jeune photographe s’intéresse à la déconstruction du visible, plongeant le spectateur dans un univers silencieux et contemplatif. Le travail de Marion Burnier est déroutant : oscillant entre net et flou l’œil ne sait ou s’accrocher face à une image saturée, il plonge le spectateur dans l’ambiguïté de paysages indistincts et de matières subtiles, où, progressivement le contenu de l’image s’offre au regard.

press to zoom
Philippe Pache
Philippe Pache

Les images de Philippe Pache sont reconnaissables au premier coup d’œil grâce à leur lumière particulière, douce et naturelle, à leur jeu de flou et d’ombres évoquant une émotion fragile et délicate. Elles ont été exposées et publiées régulièrement aux quatre coins du globe. Il a obtenu la première mention au concours du grand prix suisse de la photographie en 1989 et la 3ème de la Biennale internationale de la photographie à Tokyo en 1995.

press to zoom